L'oncologue n'a plus de doutes. Marqueur sanguin + PETscan = Mon foie est atteint.

Il voyait également une tache sur une côte, mais c'est une vieille cicatrice : le souvenir d'une rencontre brutale avec un baton de ski et le sol.

Il est très étonné de me voir en aussi bonne santé, sans douleur, sans variation de poids.

Cette étude clinique est une chance qui me permet de gagner quelques mois sur l'évolution de cette tumeur.

 

Pour l'instant, il est trop tôt pour décider à quelle sauce je vais être traitée.

Je donne mon accord pour être incluse dans deux autres études cliniques.

- La première analyse le sang pour estimer le nombre de célules cancéreuses dans le sang.

- La deuxième analyse le prélèvement pour affiner le traitement.

On me fait immédiatement une méga prise de sang : 8 flacons.

Je dois passer encore deux examens : une biopsie pour un prélèvement et un autre scanner.

 

J'ai un peu du mal à lutter contre la panique. Il faut gérer en urgence ces nouveaux rendez-vous.

Bonne nouvelle : j'arrête le Nolvadex. Je ne serai plus un petit robot qui cherche son équilibre au réveil d'ici une semaine.