Le résultat de la prise de sang n'est pas encourageant : les marqueurs continuent d'augmenter, même si la progression se ralentit.

Le scanner n'est pas bon : de nouvelles lésions sont apparues.

L'oncologue décide de ne pas prendre de risque et d'arrêter l'étude clinique. Visiblement, ce nouveau produit ne fonctionne pas sur moi.

A la place, je pars pour une piqure par mois (qui doit bloquer mes hormones et simuler ma ménopause) et un comprimé par jour. Cette fois, c'est un médicament commercialisé dont les effets secondaires sont connus : principalement bouffées de chaleur et douleurs articulaires.

C'est décidé, je me remets au sport à la rentrée pour empêcher mes articulations de se rouiller et de me faire mal (danse, tai chi, aquagym ...)

D'après le médecin, les effets secondaires du produit de l'étude clinique devraient disparaitre rapidement. Bonne nouvelle ! Enfin, à voir ...
Je ne sais pas comment je dois prendre cette nouvelle ? En attendant, j'espère profiter des 5 semaines sans hôpital ...

Prochain point de contrôle dans 6 semaines : scanner et prise de sang. J'espère que c'est le bon produit !

Ce qui m'inquiète, c'est la composition du médicament. Il contient du lactose, le sucre du lait. Et le lait, j'évite pour éviter les remontées acides ... A suivre.