Dimanche

Reprise du Xeloda à la nouvelle dose : matin et soir, 2 x 500g + 2 x 150g

Une immense fatigue me jette dans les bras de Morphée en milieu d'après-midi sur le canapé. Je me réveille transie de froid.
Je me réfugie sur la couette. La température remonte mais mes plantes de pieds se tordent de douleurs sous l'effet de méga crampes.
Quand je vous disais que le Xeloda attaque les muscles.

Et je soupçonne qu'il attaque aussi les muscles de l'intestin ce qui expliquerait mon immense fatigue quand je déstocke aux toilettes.

 

Lundi 

Marche de 45 min. Mais je m'endors au repas du soir au lieu d'aller chanter.

 

Mardi 

J'emmène ma voiture chez le garagiste. Et oui, elle aussi a besoin de réparations. C'est plus rapide que pour moi !

Le bout de mes doigts de pieds est rouge et douloureux. L'oncologue m'avait prévenu.

 

Mercredi 

Je ne fais pas de sieste ce matin et je le paie l'après-midi par une grosse fatigue.

Je me traine chez le garagiste pour récupérer ma voiture et je fais des mini courses. Je rentre épuisée. Je monte les escaliers au ralenti.

                                           

Jeudi 

Je me ressers de la paëlla maison le midi. 

Je me traine et je me recouche plusieurs fois. Je réussis à aller au tai chi mais ensuite je m'endors à table.

Toutes les coutures (ou les cicatrices) de mon corps me tirent et en particulier celle sous mon sein (celui qui reste pas le reconstruit qui n'a plus de nerf et donc plus de sensation )

Ma peau est très sèche par endroit.

Mon urine est foncée, trop concentrée ? J'essaie de boire plus y compris la nuit.

 

Vendredi 

Grand beau temps. Je sors des habits plus légers et plus décolletés.

J'émerge à 17h. Je prends un 1/2 complément alimentaire. Je marche un peu. Je me sens comme une limace desséchée. J'ai la gorge sèche même si je bois.

Et comme une limace je vais au jardin piquer quelques radis. Et me baissant je ressens une énorme douleur comme un pincement ou comme si je m'étais cassé la dernière côte à gauche. Bon ce n'est pas le foie.

Au couché, c'est douloureux et dans la nuit ça se calme. 

 

Samedi 

Je suis un peu moins OUT. Je prends l'autre moitié du complément alimentaire.

Je fais les courses avec mon mari.

Les douleurs se déplacent : mon corps doit compenser …